Arbres

Photos :  Catherine T, Alain S., Annick D.

                                                                                                                                                   Dernière mise à jour : 18/04/17


Hêtre Fagus sylvatica (Fagaceae)

Se nomme également, dans certaines régions, « foyard », « favinier » ou « fouteau ».

Arbre élancé, pouvant atteindre une hauteur de 30 à 50 mètres, vigoureux et majestueux.

Après le chêne, c’est l’essence à feuilles caduques la plus répandue en France.

 

 

 

 


Premiers stades de développement du jeune Hêtre Fagus Sylvatic

Reportage de Fabienne & Alain S. (photos prises lors de nos randos dans le Vercors au mois d'avril 2017). 

Branche de hêtre avec capsules ligneuses contenant des fruits appelés faines

Germination de la graine, apparition des feuilles cotylédonaires

Groupe de graines germées avec leurs  feuilles embryonnaires


3 stades_ capsule ligneuse ouverte ayant libéré 3 fruits, 1 fruit en début de germination  et les 2 premières feuilles embryonnaires

Jeune pousse avec 2 cotylédons à la base et  au dessus les 2 premières feuilles caractéristiques du hêtre elliptiques, pointues et soyeux



Les genévriers sont des gymnospermes appartenant à la famille des Cupressacées

 

Genévrier commun Juniperus communis (Cupressaceae)

  • Feuilles en aiguilles piquantes avec une bande blanche de stomates (minuscules pores permettant les échanges gazeux) sur la face supérieure.
  • Cônes bleuâtres à maturité, assez petits (5-7 mm)
  • Arbuste dressé indifférent à la nature du sol , commun dans toute la France.

 

Genévrier oxycèdre Juniperus oxycedrus (Cupressaceae)

  • Feuilles en aiguilles piquantes avec deux bandes blanches de stomates sur la face supérieure.
  • Cônes brun rouge à maturité, gros (7-11 mm)
  • Arbuste dressé plus fréquent sur sol calcaire et assez commun en région méditerranéenne jusqu'à 1200m

Fabienne & Alain S.



Alisier blanc Sorbus aria (Rosaceae)

Dans le Vercors, les randonneurs peuvent rencontrer à l'automne les Alisiers blancs couverts de fruits rouges ; au printemps, l'Alisier montre sa floraison blanche.

L'Alisier se reconnaît par sa large couronne foliaire et son écorce grise et lisse. Les feuilles sont dentées ovales à elliptiques vert jaunâtre au dessus, blanche et duveteuse au revers avec 10 à 14 paires de nervures latérales. Le baies de 8 à 15mm sont écarlates à maturité.

Cet arbre est assez commun en montagne sur sol calcaire jusqu'à 1700m.

 

Fabienne & Alain S.

 

 

 

 

 

 

 

 



Mélèze d'Europe Larix decidua (Pinaceae)

Arbre pouvant atteindre 40 m, écorce  grisâtre, crevassée, le seul conifère d'Europe perdant ses aiguillent en hiver. Celles-ci roussissent en automne et chutent en hiver, elles se concentrent par touffes composées de 35 à 40 aiguilles.

De mars à juin, Le mélèze commence par fabriquer les cônes mâles (petits et jaunâtres) et femelles (rose vif  jeunes, bruns à maturité).

Découvrez la recette de liqueur de Mélèze Ici...

 

 



Châtaignier Castanea sativa  (Fagaceae)

Arbre majestueux (25-35 m), cime large bien branchue, grandes feuilles caduques (bords en dents de scie) riches en tanins. L’écorce jeune est lisse, gris-argenté, puis devient brun foncé avec le rhytidome se fissurant longitudinalement ; le tronc (parfois 4m de diamètre) a tendance à devenir creux ; avec l'âge, les rhytidomes tendent à se vriller selon une spirale (vers la gauche).


Club Pédestre Chabeuillois 

Club affilié à la FFRP N° 01009 et au CDRP Drôme
Agréé Jeunesse et sport,  labellisé Rando Santé®, adhérent à OMS Chabeuil.   

 

Permanence : Mardi de 10h à 11h30  - Espace Cluny

2, Rue Durand - 26120 Chabeuil

Tél. :  06 80 83 33 22              Courriel : cpc.26120@gmail.com